vendredi 24 mars 2017

Voyage en enfance


Un thérapeute, outre ses qualités culturelles et psychologiques, doit comprendre exactement de quoi et comment souffre une personne, et se constituer une représentation valide du processus de sortie de crise de celle-ci et de réalisation de ses attentes dans la vie.

Dans la pratique de la psychothérapie, le thérapeute permet au demandeur (client, patient, consultant, analysant, ...) de décontaminer ses pensées par rapport à ses préjugés et croyances acquises dans l'enfance qui génèrent à son insu des tourbillons émotionnels qui s'imposent à une conduite de vie adaptée à ses besoins et objectifs.

Nous devrions tous apprendre, sans cesse, que ce ne sont pas les événements, ni les interactions avec les autres, qui déterminent nos réactions mais bien nos seules croyances. Croyances qui nous font accroire que ceci (événement gestuel ou verbal en communication ou comportement social) est bien ou mal, que ceci est bon ou mauvais, ou que ceci est une bonne ou une mauvaise parole...

Notre pensée est donc parfois fortement occupée par des boucles de pensées négatives, compliquées, inexprimables et qui déterminent entièrement nos réactions émotionnelles et comportementales - automatiques et instantanées - et qui tout en même temps garantit "la fausse certitude" que tout cela est imputable à un autre ou à des autres sur l'instant et qui se met en travers de nos désirs.

Nos croyances (et donc tout à la fois nos certitudes et nos réactions émotionnelles) nous viennent d'un autre monde, un monde oublié et dans lequel nous avons été comme programmés à notre insu. En effet, nous avons bel et bien été "programmés" par notre culture de base - celle de notre milieu familial - diffusée par nos parents, nos éducateurs et par toutes les personnes (proches ou non) qui nous ont laissé des bonnes ou des mauvaises traces dynamiques par leurs attitudes et leurs comportements à notre égard.

Tout ce qui était de trop dans notre petite enfance et notre enfance comme gestes, paroles, enseignements et qui était non souhaitable car choquant, abusif ou gravement manquant et privatif de la part des gens qui devaient prendre soin de nous - ou au contraire n'ont pas pris soin de nous tandis qu'ils le devaient - a inscrit des programmes aliénants de phobie (crainte, méfiance, fuite, malaise) ou de compulsion (pensées noires et obsédantes ou actes irrepressibles souvent couverts de peur ou de honte).

Pour se défaire de ces "automatismes programmés" qui affectent sérieusement notre raisonnement à notre insu et déclenchent automatiquement nos émotions et comportements inappropriés, nous devons "mettre de l'ordre dans notre maison". Cela inclut un "voyage dans l'autre monde", monde presque oublié qui est à la base de nos programmes de vie. C'est ce voyage - accompagné - dans cet autre monde, celui de notre petite enfance, qui fait l'objet de la thérapie brève et profonde.

samedi 2 avril 2016

Ma déontologie scientifique de clinicien

Si la recherche expérimentale nécessite de créer des  compartiments, par exemple la psychologie dynamique et la psychologie cognitive, en tant que praticien il s'impose à moi d'être non pas spécialisé dans une méthode mais au contraire d'être l'adepte de plusieurs en gardant l'esprit libre et intuitif dans l'exercice avec le patient.
Particulièrement, je trouve regrettable que les TCC fassent l'impasse sur la donnée de fait que ce que nous sommes à un moment t de notre vie (au présent donc) est un condensé de ce que nous avons été et avons vécu aux différents stades du développement de notre personne. Ceci est particulièrement vrai en ce qui concerne notre estime de soi, notre confiance en soi et partant notre créativité et notre autonomie dans l'action.
La thérapie doit être une libération eut  égard au dit passé individuel et un éveil à une pleine conscience au présent et dans l'anticipation de nos actions. Il n'empêche que l'approche cognitive-émotionnelle (recadrée dans un champ large défini par les approches humanistes et existentielles) est celle qui me parait convenir à la thérapie, laissant définitivement sur le côté les interprétations psychanalytiques et sa cohorte de  présupposés sur l'étiologie des troubles.
Je suis donc un intégratif. Je garde principalement de la psychanalyse la connaissance fine de soi dans le passé et des thérapies cognitives l'analyse des processus de pensée et de gestion des émotions.
Je  mentionne que je crois que la thérapie en tant qu'acte et qu'exercice emprunte beaucoup à la notion de transmission d'expérience et de culture et, que par conséquent, l'effet du Soi du Psy au Soi du patient est l'élément pilier de l'évolution de la thérapie. Un thérapeute ne peut pas être, selon mon point de vue, une personne manquant d'accomplissement personnel et donc d'expérience individuelle, d'expérience des troubles et de leur dépassement. La profondeur et le parcours intérieur, la qualité introspective et l'ouverture à autrui sont des critères  indispensables pour qui prétend à une posture de psychothérapeute. Comme cela est difficile à mesurer on pourrait éxiger des thérapeutes qu'ils tiennent un registre de leurs interactions avec les patients et de leurs résultats selon le témoignage et l'expérience de leurs patients, ce qui peut s'obtenir par une méthode d'enquête standardisée et indépendante.

jeudi 28 janvier 2016

Conférence + débat : Confiance en soi, Estime de soi et Gestion du Stress

Conférence + débat : Confiance en soi, Estime de soi et Gestion du Stress

 



 



Conférence + débat : Confiance en soi, Estime de soi et Gestion du Stress


Cette
conférence traite des sujets confiance en soi, estime de soi et gestion
du stress avec des explications psychologiques et des outils de
développement personnel. Elle est dédiée aux Etudiants de prépa du lycée
Mohamed V de Casablanca

samedi 16 janvier 2016

Conférence EHTP-Coaching "Bien être

Chers amis, j'ai le plaisir de partager avec vous, cette conférence sur le bien être  :)

 



 



 Conférence EHTP-Coaching "Bien être & Psychothérapie"

Cette conférence situe les contributions de la psychothérapie au bien-être d'une manière générale et met en évidence certains processus cognitifs et émotionnels favorables à ce bien-être

mercredi 3 juin 2015

Egocentrisme

Egocentrisme 



1- Quelle est la différence entre égocentrisme et égoïsme 

L'égoïsme est est une tendance naturelle à privilégier sa satisfaction avant celle d'autrui. L'égoïsme et une pulsion combattue par l'éducation : pour vivre en harmonie en famille, en équipe ou en société il convient de réfréner l'égoïsme et de développer l'amabilité. À ce troc, le sujet y gagne - au moins en théorie - de bonnes relations et des effets de "retour d'ascenseur". Le groupe y gagne en efficacité à subvenir à ses besoins et offre à ses membres protection et reconnaissance. L'égoïste qui ne pense qu'à son bien propre brise cette chaîne de solidarité et vit aux dépens du groupe, ou de quelques personnes cibles. Dans certains cas par contre l'égoïsme primaire a été pulvérisé par l'éducation ou la nature, et des personnes sont en souffrance dans un complexe de "bonne poire". L'individu éduqué, bien que non égoïste, doit conserver son aptitude à se défendre, à défendre ses droits au sein du groupe.
L'égocentrisme est une autre affaire : il s'agit d'une pathologie de la personnalité qui...

mercredi 29 avril 2015

PSYCHOLOGIE FAMILIALE, LE RÔLE DE L'ENFANT SACRIFIÉ

PSYCHOLOGIE FAMILIALE, LE RÔLE DE L'ENFANT SACRIFIÉ




Ce texte est composé en partie comme une lettre adressée à un membre jeune adulte d'une famille comme il en existe beaucoup, et en partie comme un essai pour mettre en évidence une problématique psychologique individuelle et familiale.

---

Une vie ordinaire

Tu te rends compte, si je prends l'exemple de ce jeudi, tu es une jeune femme adulte (22 ans) et pourtant la famille t'utilise comme elle veut, comme une petite bonne âgée de 14 ans au maximum. Soit tu dois t'occuper de ta grand mère, la masser, dormir avec elle, bien que ça te fasse horreur, soit tu dois tenir compagnie à ton père, soit à ta mère, soit... Mais si tu regardes bien, il n'y aucune de place pour toi. Toi, tu es la bonne, la bonne à tenir compagnie, à faire des gâteaux, la cuisine ou la vaisselle, ou la bonne à...

Groupe et Thérapie

Groupe et Thérapie 

La psychologie est un art de la construction de soi ou de la reconstruction de soi... (Michel Onfray, Manifeste Hédoniste)




En attendant le Changement, nous sommes tous des Névrosés !

Si l'on veut changer sa vie - non pas l'extérieure mais  l'intérieure -, changer l'anxiété contre la sérénité, la colère contre la paix, il convient de poursuivre la voie juste de la "Réalisation de Soi".

Se réaliser, commence par "la conscience de soi dans le monde des interactions avec les autres", et cette conscience n'est pas donnée mais s'acquière, au delà des transmissions familiales, en thérapie individuelle ou en thérapie de groupe.

La thérapie (individuelle ou de groupe) est un processus de changement personnel permettant de se sortir de ses symptômes et de progresser de manière décisive dans la réalisation de soi.

En thérapie, par la mise en parole de ce qui se passe dans...

dimanche 26 octobre 2014

Notes d'une conférence d'Edgar Morin

J'avais pris quelques notes pendant la conférence d'Edgar Morin du 28-03 à la Médiathèque. Je les partage avec vous.
___________
Mouvement DAMIR, Edgar Morin (28-03-2014) 
Derrière l'humanisme, l'humain
 
Notes de conférence de Bernard Corbel (sans prétention à ne pas être victime d'erreurs perceptives !)

La conscience, acquise grâce au langage est le bien le plus précieux de l'évolution. Des émotions ou des sentiments comme la colère, la passion, et irritation peuvent l'éteindre...

dimanche 5 octobre 2014

COMMENT SE CONSTRUIT UNE PERSONNALITÉ ? Luxe Radio Extrait Bernard Corbel

Bonsoir chers amis, voici le passage annoncé du Mercredi 01 octobre sur Luxe Radio :

http://youtu.be/5poL7_Nf9Es
Vos commenntaires sont les bienvenus, bonne écoute !

PS : si vous désirez écouter l'émission en intégralité, cliquez sur le lien suivant
http://www.luxeradio.ma/luxe-radio/nos-%C3%A9missions/avecousansparure/item/2096-comment-se-construit-une-personnalit%C3%A9.html
--------------------------------------------------------------------
Comment se construit une personnalité ?

C’est le thème aujourd’hui mis en débat dans le cadre de votre émission, thème haut combien complexe, et c’est pour cette raison que nous l’avons choisi.
Débutons par les schémas de construction.
Y a-t-il un part d'inné ?

dimanche 16 février 2014

" toute vérité est-elle bonne à dire": osez tout dire et tout entendre.



"Oser tout dire et tout entendre", cette formule paraît poser l'existence de deux personnes en communication et s'autorisant un franc parler. Mais beaucoup de personnes au profil hypomane vont s'autoriser leur parole sans demander avis, plus que ne peut en entendre le destinataire, et cette parole ne sera pas heureuse mais fautrice de trouble. Souvent une personne qui croit à son franc parler...