samedi 25 janvier 2014

Qualification du thérapeute



Authenticité, individuation et thérapie


La qualité de thérapeute est rendue tangible dans les situations de groupe de thérapie. En effet, dans les situations de groupe, que ce soit en thérapie de groupe et même dans un simple "Café-psycho", tout participant ne manque pas de constater la fatuité de toute intervention qui repose sur le mode "pensée" (où la pensée veut dire argumenter des opinions). Ce mode d'intervention aboutit à une diminution de l'efficacité de la dynamique de groupe et et de l'effet "thérapie". A l'opposé, les interventions qui sont basées sur des ressentis, c'est-à-dire une expression émotionnelle, ont un effet amplificateur de cette même dimension « thérapie ». Ce constat est à étendre au psychothérapeute, il va sans dire !

L'expression émotionnelle engendre un effet miroir chez les participants qui vont ainsi se trouver eux-mêmes sollicités dans différents aspects émotionnels de leur vie intérieure. Chaque participant dans cette dynamique est alors poussé à ressentir, et sans doute par effet de mimétisme, à mettre des mots sur ces ressentis et émotions. C'est aussi ce qui se passe au cabinet en entretien individuel.

Les neurosciences, nous enseignent que le mode principal d'apprentissage de l'humain, du petit humain à l'adulte, repose sur la mise en branle des neurones miroirs. Dans le groupe de thérapie, le maître du mimétisme est le thérapeute, et c'est lui qui par sa propre authenticité et la force de sa présence permet à l'ensemble des participants du groupe de se placer dans le même registre d'expression verbale et non verbale.
Un thérapeute s'exprime à partir de sa propre expérience, sans généralisation et sans jugement. Le fait que le thérapeute soit coutumier de l'activité introspective, méditative et empathique, est un déterminant essentiel pour le développement personnel des participants du groupe et des personnes en thérapie. 

Ces observations devraient à elles seules clarifier cet aspect de la compétence en psychothérapie et qui est l'authenticité "ici et maintenant".

Au-delà, un thérapeute devrait disposer d'un triple registre de compétence, en ajoutant la mention qu'il soit effectivement un psychologue universitaire :

- La psychopathologie selon les grandes théories de la psychologie clinique et de selon une pratique au sein d'établissements spécialisés.
- Une expérience significative sur soi-même de la psychothérapie (visible dans l'authenticité affichée dans les interactions humaines), y compris en thérapie de groupe (au demeurant, seule mise situation capable de démasquer le postulant au titre).
- Un minimum d'au moins 5 ans d'expérience dans ces différents domaines.

Ces conditions semblent nécessaires pour permettre au thérapeute psychologue de se faire reconnaître comme "thérapeute" par ses analysants ou par les membres d'un groupe, et pour assurer, de plus, la capacité de suivre, comme il se doit (et donc au-delà de l'ici et maintenant), le processus d'Individuation* du patient.

____
(*) Voir la définition dans l'onglet "Définitions"

Aucun commentaire:

Publier un commentaire